En ce début du mois de mai, j’aimerais vous inviter à prêter vraiment attention à la qualité de ce que vous dégagez et entretenez avec la Sophrologie Caycédienne.

Pour moi, avec mon niveau de conscience et de connaissance actuels, nos pensées et nos émotions jouent un rôle primordial dans les évènements et changements que nous nous faisons vivre, à la fois personnellement et à l’échelle de la planète.

Une pensée, qui engendre une émotion, est une énergie qui vibre à une certaine fréquence.

La physique quantique nous enseigne aujourd’hui que nous sommes, que tout est constitué, au niveau le plus infime, d’énergie.

Elle nous montre également que nous sommes ainsi reliés à ce que certains scientifiques appellent : le champ d’énergie unifié.

Ainsi nos pensées individuelles, bien qu’invisibles et anodines, du moins le pensons-nous communément, sont non seulement interconnectées mais interagissent au sein d’une sorte de « réceptacle énergétique » plus vaste, commun à tout l’Univers.

Si nous nous laissons aller, par incompréhension, à la peur, au stress, au découragement, à la critique… alors nous nourrissons (inconsciemment) un champ d’énergie plus général, ce que Jung appelait « l’inconscient collectif », qui va alors se « colorer » des fréquences correspondantes.

En revanche, en faisant le choix de cultiver, sans se voiler la face pour autant, un dialogue intérieur puissant, joyeux, ouvert et bienveillant… alors nous contribuons, non seulement à notre mieux être, au rayonnement de notre propre Lumière, mais aussi au bien de l’humanité.

Car lorsque nous alimentons, chaque fois que c’est possible mais, encore une fois, sans nier ce qui est et que nous sommes appelés à venir éclairer de notre conscience pour grandir, ce champ vibratoire de façon constructive, alors nous favorisons l’élévation de la fréquence globale du champ d’énergie dans lequel nous baignons tous.

C’est pourquoi je vous invite à nouveau à vous focaliser sur la Paix, la Joie, la Gratitude… pour trouver la force de venir accueillir et illuminer pas à pas les ombres. La Sophrologie Caycédienne peut vous y aider.

Alors, aujourd’hui, prenez le temps de cultiver, ne serait-ce même qu’une minute, des pensées bienveillantes et apaisées.

Il n’est bien sûr pas évident de faire évoluer, du jour au lendemain, les angoisses du quotidien et les pensées toxiques. Et, même lorsqu’on le sait déjà, nous pouvons nous surprendre encore dans des jugements ou des émotions destructrices…

Voilà pourquoi pratiquer quotidiennement des exercices pragmatiques mais simples qui agissent directement sur notre mental et nos émotions, pour nous aider à nous en libérer peu à peu, est salvateur !

Bien sûr il existe de nombreuses approches différentes et la Sophrologie Caycédienne en fait partie.

La Sophrologie Caycédienne, telle que conçue initialement par son créateur, est très efficace pour se faire. Elle donne, au bout de quelques semaines, des résultats concrets. Et une fois la méthode assimilée de la Sophrologie Caycédienne, vous resterez indépendants à vie !

Votre épanouissement passe par l’accomplissement du chemin entre ce que vous aimeriez vivre et ce que vous vivez réellement.

Rien de tel que d’être accompagnés et soutenus pour parcourir la distance !

Je vous souhaite une magnifique journée, embaumée du doux parfum du muguet de mai 😉

 

SyLogo Sylvie Ducattillon Sophrologue Toulouse et Foixlvie Ducattillon

Sophrologue et Psychothérapeute, une double compétence pour mieux vous accompagner

06.89.60.12.99 – à Foix et en ligne

MOTS-CLES
ARTICLES SIMILAIRES