Quand la vague réalise qui elle est vraiment…

Sophrologie et Sagesse Sophrologie et spiritualité
Sylvie Ducattillon – Sophrologue & Psychothérapeute – Foix, Ariège
8, chemin des Lavandières
Saint Jean de Verges 09000
Téléphone: 06 89 60 12 99
E-mail: hostmaster@sylvieducattillon.fr

Peut-être connaissez-vous cette histoire métaphorique qui nous renvoie à notre connexion profonde au Tout, ou peut-être pas ?…

C’est Osho Rajneesh que j’ai entendu, le premier, raconter cette histoire au charme profond pour nous aider à mieux appréhender ce que nous sommes vraiment.

Je vous la partage aujourd’hui :

 

« Je suis triste… » dit une vague de l’océan en constatant que les autres vagues étaient plus importantes qu’elle. « Les autres vagues sont si grandes, si vigoureuses. Et moi, je suis si petite et si frêle ! »

Alors une autre vague toute proche lui répondit :  » Ne sois pas triste, mon amie, ton chagrin n’existe que parce que tu t’attaches à l’apparent. En fait, tu ne perçois pas ta véritable Nature. »

« Ne suis-je donc pas une vague ? « 

« La vague n’est qu’une manifestation transitoire de ta vraie Nature… En vérité tu es l’eau, l’eau de l’océan ».

« L’eau de l’océan ?… »

 » Oui. Si tu comprends clairement que ta Nature profonde est l’eau, alors tu n’accorderas plus d’importance à ta forme de vague, et ton chagrin, ton vide disparaîtra. »

 

Nous ne sommes pas ce que nous voyons et croyons être, nous sommes bien plus que cela. Et c’est bien plus « concret » encore lorsque nous le contactons en nous.

Soucieuse de partager ma compréhension, cette histoire m’a inspiré le dessin suivant :

Au-delà du tangible et du matériel, de l’infiniment grand à l’infiniment petit, il n’y a qu’Energie.

L’Univers est Un, un seul et unique champs énergétique électro-magnétique porteur d’informations.

Aujourd’hui, Sciences et Sagesses se rejoignent.

Et que nous ne voulions ou non, que nous en ayons conscience ou non, que nous soyons vagues de l’océan ou poussières d’étoiles, nous sommes, chacun, biologiquement connectés à tout et tous.

A l’issue de notre naissance, notre éducation (notre domestication devrais-je plutôt dire) nous coupe de cette conscience profonde de ce que nous sommes. Et si certaines civilisations (désignées « sauvages » par nous) ont pu conserver un lien avec leur intuition, leur connexion intime, il n’en va pas de même avec la nôtre qui, depuis le siècle des Lumières, s’ingénie à nous faire croire que parce que « nous pensons, donc nous sommes !« .

 

Mais faisons taire notre mental quelques instants, le corps parfaitement détendu, et, aussitôt, nous pouvons regoûter à la Paix, à cette reconnexion profonde avec nous-même, avec notre vraie Nature.

 

Nous pouvons faire le constat aujourd’hui des conséquences d’une civilisation, mondiale, qui s’est détournée de son Essence première, son Âme, connectée à tout, pour suivre un mental éloigné de toute sagesse, de toute notion d’Harmonie.

Nous avons perdu de vue notre pluri-dimensionnalité. Nous nous voyons au mieux comme un être pensant et émotionnel, dans un corps subi.

Pour ma part, j’appréhende aujourd’hui 6 parts dans la Connaissance de moi : Psyche/Pensées, Emotions, Comportements, Corps, Âme et Conscience.

Peut-être est-il temps de remettre de un peu d’ordre en chacun de nous, d’apprendre à mieux nous connaitre, et de remettre sur le trône la part la plus adéquate de nous. Sinon, pourquoi s’étonner de continuer à voir à l’extérieur tant d’incompétence et d’incohérence aux manettes quand nous agissons à l’identique à l’intérieur de nous ?

SyLogo Sylvie Ducattillon Sophrologue Toulouse et Foixlvie Ducattillon

Sophrologue et Psychothérapeute, une double compétence pour mieux vous accompagner

06.89.60.12.99 – à Toulouse, à Foix et en ligne

 

MOTS-CLES
ARTICLES SIMILAIRES