Sylvie Ducattillon – Sophrologue & Psychothérapeute – Foix, Ariège
8, chemin des Lavandières
Saint Jean de Verges 09000
Téléphone: 06 89 60 12 99
E-mail: hostmaster@sylvieducattillon.fr

Il y a 15 jours, nous avions décidé d’aller marcher dans la neige, près de la station de ski de de fond du Chioula. C’était un magnifique dimanche ensoleillé !

Mais le monde qui s’agglutinait aux premiers ronds-points nous a vite interpellé et nous avons alors choisi de faire évoluer nos plans : ce sera bien la montagne mais pique-nique plus tranquille autour d’un petit lac moins connu des touristes.

Nous voilà donc arrivés au village d’Apy. Nous garons la voiture sur un parking dédié et approchons du sentier balisé.

Le ciel était bleu, le soleil déjà chaud, il était 11h30. Et nous étions couverts pour aller plus haut en altitude…

 

Je ne me rappelais plus le chemin mais la montée démarrait immédiatement, un peu raide… « Ça va être dur ! », me suis-je dit alors.

Là, je commence à ressentir la chaleur. Il faut dire que je transpirais dans mon pantalon et mes chaussures, de ski alors que nous étions en train de grimper. Toute mon attention s’est alors focalisée sur la chaleur, mes chaussettes qui commençaient à s’humidifier, la raideur du sentier, …

Ce qui devait être un plaisir commençait à me devenir désagréable. Je râlais à l’intérieur de moi, polarisée sur les aspects les plus négatifs du moment.

Puis j’ai commencé à sentir la fatigue s’abattre sur moi et mon énergie se vider.

 

Et c’est alors que j’ai réalisé que je faisais tout ce qu’il fallait pour… sans m’en rendre compte.

J’ai alors levé mon nez des cailloux du sentier pour regarder le ciel bleu, la beauté des cimes enneigés qui s’offrait à moi. Je me suis rendu compte à quel point j’avais de la chance d’être là, au bon air, au soleil et que j’étais bien mieux qu’en banlieue parisienne ou sous les ponts ! Il y avait 2 papillons qui jouaient aussi dans les fleurs…

Au bout de 5mn, toute ma fatigue s’était envolée et mon énergie était revenue !

 

C’est un grand principe de la sophrologie.

Tout a toujours 2 faces, le verre est toujours à ½ plein et à ½ vide.

Il ne s’agit pas de nier la réalité de ce que l’on vit et traverse, mais poser notre attention sur ce qui est positif redonne l’énergie et les ressources nécessaires pour faire face à ce qui nous arrive.

 

Dans notre société, nous sommes éduqués à regarder ce qui ne va pas, les problèmes.

Non seulement cela empêche de profiter et de voir le beau côté de la vie qui est là lui aussi, mais cela sape notre énergie et notre santé.

Retrouver une réalité objective permet de prendre du recul et de voir les 2 faces de la pièce.

 

De nombreuses études scientifiques montrent aujourd’hui les conséquences d’émotions comme la peur, la tristesse, la colère… Elles sont associées à différentes pathologies : maladies cardiovasculaires, diabète, asthme et certains types de cancers. Elles sont aussi souvent présentes en cas de douleurs chroniques.

La dépression, l’anxiété et le stress nuisent à notre système immunitaire, et peuvent causer de l’inflammation, nuire à la santé des vaisseaux sanguins…

Les études qui ont investigué le stress en tant que facteur de risque de cancer sont nombreuses. Des études sur l’animal ont mesuré des modifications biologiques liées au stress : baisse des facteurs immunitaires, modifications hormonales, etc.

 

Aujourd’hui on sait à quel point la qualité de nos pensées et surtout des émotions qu’elles engendrent ont un impact fort sur nous et notre santé.

Plus elles sont en harmonie avec notre âme, plus elles sont vitalisantes : Amour, Bienveillance, Humilité, Humour, Enthousiasme, Gratitude, Authenticité, Persévérance, Courage, Tempérance, Créativité, Curiosité, Ouverture d’esprit, Gentillesse, Intelligence sociale, Humanité, Sagesse, …

A l’inverse critique, jugement, pessimisme, peur, rancœur, râlerie, raillerie, colère, frustration, … créent la souffrance. C’est la Vie en nous, notre âme qui souffre de trop nous éloigner d’elle. Et si on ne l’entend pas en conscience dans notre cœur, alors elle est obligée de crier dans notre corps.

 

Comment respectons nous et honorons nous cette Vie qui nous anime, plutôt que suivre les automatismes de notre personnalité ?

 

La Gratitude, ne serait-ce que d’être en vie, est une force puissante !

La Gratitude est une énergie d’une efficacité incroyable et sa pratique régulière nettoie nos émotions négatives et notre corps physique.

Lorsque nous ressentons de la gratitude sincère alors la peur, la colère, la maladie… s’effacent peu à peu.

À moins de vivre dans un pays tortionnaire et en guerre, ou de souffrir le martyr, il est relativement aisé de trouver au moins 1 chose pour laquelle on peut être reconnaissant !

C’est vrai, nous avons beau « prendre soin de nous », nous vivons tous régulièrement des moments où notre mental « s’exacerbe » et notre corps se contracte : déjà en retard pour un rendez-vous, on se retrouve coincé dans les embouteillages… Un collègue ou un proche nous joue un mauvais tour ou nous parle mal…

Mais imaginons un instant : si le pays dans lequel nous vivons était soudainement en guerre et bombardé… ? Avec des explosions à tous les coins de rue… la pénurie de nourriture, la panique au quotidien… des morts et des blessés partout autour de nous…

Alors, sans doute, donnerions nous tout, absolument tout, pour retrouver cette vie « normale » avec ses petits heurts du quotidien, et dans laquelle nous sommes pris dans un embouteillage et en retard à notre rendez-vous…

Ce n’est pas forcément l’extérieur qui est à changer, mais notre rapport à celui-ci.

Relativisons et venons apprendre ce que nous enseigne La Vie en nous.

 

Nous avons une chance privilégiée de vivre aujourd’hui et d’être libre de faire ce que nous voulons.

Imaginons encore qu’un jour nous soyons à un dîner avec des proches et des amis de longue date.

Nous passons un excellent moment, à rire comme des enfants en nous rappelant des bêtises faites ou des aventures communes. Et d’un coup, crise cardiaque au milieu du repas…Mais, chance, nous sommes sauvés !

Alors, peut-être comme beaucoup qui ont fait cette expérience, ne verrions nous plus notre existence de la même façon ?…

Peut-être nous considérerions nous comme chanceu.x.se !

Alors pourquoi attendre d’en arriver là ?

 

Chaque matin nous avons le choix, nous avons un jour de plus pour profiter de ce qui est bon sur cette Terre ou nous focaliser sur ce qui ne va pas.

Tout est là, c’est vrai !

Mais c’est en cultivant cette énergie de gratitude que la santé, la vitalité, la confiance apparaissent dans notre vie pour nous aider ensuite à aborder ce qui ne va pas et que notre âme veut que nous apprenions.

Déjà en nous connectant à tout ce que nous avons de plus beau dans notre quotidien, nous devenons plus forts et plus sereins.

C’est l’Espoir et la Foi qu’il nous faut entretenir !

La puissance de La Vie qui nous anime est incommensurable et peut faire des miracles si nous la reconnaissons, lui demandons et acceptons ses bienfaits.

 

SyLogo Sylvie Ducattillon Sophrologue Toulouse et Foixlvie Ducattillon

Sophrologue et Psychothérapeute, une double compétence pour mieux vous accompagner

06.89.60.12.99 – à Foix et en ligne

MOTS-CLES
ARTICLES SIMILAIRES