Sylvie Ducattillon – Sophrologue & Psychothérapeute – Foix, Ariège
8, chemin des Lavandières
Saint Jean de Verges 09000
Téléphone: 06 89 60 12 99
E-mail: hostmaster@sylvieducattillon.fr

Actuellement les crises s’empilent et parmi celles-ci, la crise sanitaire a particulièrement renforcé le besoin des Français de prendre soin de leur bien-être, de leur équilibre physique, psychique, émotionnel.

La sophrologie répond parfaitement à ce besoin.

À ce jour, en France, 62% des travailleurs français luttent activement contre le stress et le burn-out et 46% des salariés français masqueraient leur état de santé mentale à leur employeur.

De plus, les troubles musculosquelettiques, les accidents du travail, l’absentéisme, le turnover sont de plus en plus présents.

Aujourd’hui, la sophrologie permet de lutter efficacement contre ces risques psychosociaux grâce à des techniques simples.

Cela demande peut-être un investissement financier au départ, pour apprendre. Mais celui-ci sera très vite rentabilisé au bout de quelques mois : moins de stress, un sommeil plus réparateur, des idées plus claires, un mieux-être physique et mental, une meilleure santé, des émotions moins invasives, plus de calme et de sérénité, des relations plus apaisées… et donc moins d’achats pour compenser ou se soigner.

En outre, la sophrologie caycédienne est faite pour devenir autonome, et non rester dépendant de quiconque : on vous enseigne à faire pour vous-même.

Cela nécessite effectivement de venir pratiquer 20 à 30 minutes par jour, certainement. Mais que voulez-vous vraiment pour vous ?

On peut passer ces 30 mn sur les réseaux sociaux ou un autre écran, et chercher à répondre ainsi au fantasme de pouvoir « souffler ». Ici, sans le savoir, on choisit l’option de la « récompense immédiate », mais qui ne change rien en vérité en nous. Et on repart pour un tour le lendemain… et, normalement, ça empire avec le temps.

Ou on prend la décision, plus courageuse peut-être au départ, bien que nombreux se disent déjà apaisés ou plus détendus à l’issue des premières pratiques, de s’engager qualitativement pour soi. C’est le choix de la gratification plus progressive, récompense ultérieure mais importante et franchement plus bénéfique.

C’est une vraie décision pour soi qui est à prendre, c’est fondamental.

Le plus difficile, c’est le premier pas. Si vous avez choisi, le bon moment c’est maintenant ! Alors, allez-y, appelez-moi. Je vous enseigne en ligne ou en présentiel.

 

SyLogo Sylvie Ducattillon Sophrologue Toulouse et Foixlvie Ducattillon

Sophrologue et Psychothérapeute, une double compétence pour mieux vous accompagner

06.89.60.12.99 – en présentiel à Foix et en ligne

MOTS-CLES
ARTICLES SIMILAIRES

REDIGEZ UN COMMENTAIRE